Visites du ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation à l'ANAB et à l'ONECS

anabLe ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, M. Asmane Abdou, qu'accompagnent ses proches collaborateurs, a effectué hier matin une visite à l'Agence Nigérienne des Allocations et des Bourses (ANAB) et à l'Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS). Cette visite a permis au ministre de constater les conditions de travail des agents.

L'ANAB a constitué la première étape de cette visite. La délégation ministérielle a été accueillie par le Directeur général de l'ANAB entouré de son personnel. La préoccupation primordiale du ministre était l'état de paiement des arriérés des bourses à l'Université Abdou Moumouni et celui des frais de scolarité des étudiants à l'extérieur. Le ministre a indiqué que le gouvernement a débloqué 110 millions de FCFA pour régler ces arriérés en attendant la fin de la procédure normale. Il a exhorté les différents responsables afin que les étudiants soient dans leurs droits dans les plus brefs délais.

Au cours de cette visite, le ministre a précisé que son département ministériel repose en partie sur l'ANAB, et c'est pour cette raison, a-t-il indiqué, qu'il a accordé une attention particulière au service d'orientation de l'ANAB où il a relevé le rôle essentiel que joue ce service. ''Une fois le BAC en main, beaucoup d'élèves sont désorientés. Il relève donc de la responsabilité de ce service de les orienter à travers des données et des explications sur les différentes filaires'', a-t-il souligné. Pour ce faire, l'accent doit être mis sur une large visibilité qui passe sans doute par des sensibilisations, car c'est ainsi que la majorité de la population saura comment fonctionne l'ANAB, comment elle pourra s'en approcher et en profiter. ''Il importe dans ce cas d'adopter des stratégies, notamment par le biais de la presse, surtout que le gouvernement a besoin d'engager le maximum de bacheliers vers les études supérieurs afin que le Niger soit doté de ressources humaines capables d'œuvrer pour son développement'', a indiqué le ministre. Aussi, pour mieux réussir sa mission, les agents de ce service doivent aussi bénéficier de formation afin de renforcer leurs capacités, a-t-il ajouté.
Sur ce point, le Directeur Général Aboubacar Gaoh Alassane a affirmé au ministre qu'un programme d'activités est en train d'être élaboré. L'ANAB envisage par exemple des visites au niveau des lycées dès le premier trimestre dans le but de familiariser les futurs bacheliers avec l'agence.
Par ailleurs, le cas des étudiants vivant à l'extérieur a été évoqué par le ministre. Les responsables de l'ANAB ont largement informé le ministre sur les conditions d'études desdits étudiants.
Il faut noter, qu'à la date d'aujourd'hui, l'ANAB enregistre 15.155 boursiers au Niger et à l'extérieur, dont 6295 dossiers reçus au titre de l'année académique 2012-2013, toutes séries comprises.
La seconde étape de cette visite a été l'Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS). Là également, le ministre a été accueilli par le personnel, avec à sa tête le Directeur général de l'institution, M. Ousmane Zakari. Ici aussi, le ministre a eu droit à une visite guidée des locaux. Il faut rappeler que cette structure a été créée en 2011 et a pour vocation d'organiser le BTS d'Etat pour un diplôme crédible.
Au terme de ses visites, le ministre s'est dit satisfait du travail qui se fait dans ces deux structures.


Textes Réglementaires

1. Décisions

2. Arrêtés

3. Décrets

4. Ordonnances

Projets et Programmes

LOSEN

SMASSE